ACADÉMIE DE PHILATÉLIE > L'ACADEMIE > Buts & activités

LES BUTS ET ACTIVITÉS DE L'ACADÉMIE DE PHILATÉLIE

 

Texte de notre ancien président Jean-Paul Schrœder

publié dans le n° 161 – 3e trimestre 1999 – de "Documents Philatéliques"

"Quel est le but de l'Académie de philatélie, et que fait-elle pour l'atteindre ? Son objet, défini statutairement, est de centraliser études et recherches, d'aider à leur diffusion, de contribuer au développement de la philatélie, de propager le goût de la collection et de représenter les philatélistes dans les manifestations nationales et internationales.

Trois activités constituent la base de ce programme : les réunions mensuelles des académiciens, la publication d'une revue trimestrielle et l'édition de l'encyclopédie des timbres-poste de France.

Le premier samedi de chaque mois, l'Académie réunit en privé ses membres au Musée de La Poste, lequel constitue également son siège social et abrite sa bibliothèque ; le président les entretient de la vie de l'association et une ou plusieurs conférences y sont prononcées qui, selon leur degré d'intérêt général, sont publiées dans la revue.

La nécessité de faire connaître à l'extérieur la vie et le résultat des travaux de l'Académie s'est fait sentir dès les premières années de sa création ; diverses formules ont été envisagées ; mais c'est seulement en avril 1959 que la revue a pris sa forme définitive, qui est encore la sienne aujourd'hui. « DOCUMENTS PHILATÉLIQUES », tel est son nom, est une revue trimestrielle généralement de 48 pages qui publie des études philatéliques de toutes natures, rédigées soit par des membres de l'Académie, soit par des personnalités extérieures.

Le troisième volet des activités principales est la publication de l'Encyclopédie des timbres-poste de France : son but est d'étudier en détail et chronologiquement chacune des émissions de timbres de France, ainsi que de traiter certains sujets spécifiques en dehors de la chronologie.

Un premier tome de l'Encyclopédie, édité en deux volumes, a été publié en 1968 ; il est consacré aux deux premières émissions, celle de 1849 et celle de la Présidence. Il est actuellement épuisé et ne peut se trouver que dans les ventes sur offres.

Un second tome traite des émissions de 1853 à 1870. En raison de l'abondance du sujet et de difficultés diverses, il a été décidé de le publier par fascicules sur des thèmes déterminés de la période ; c'est ainsi que, depuis 1992, ont été édités les fascicules sur la poste ferroviaire, les bureaux de quartier de Paris, les journaux, imprimés et périodiques, et les bureaux spéciaux du Il° Empire.

Parallèlement à l'aspect chronologique de l'Encyclopédie, plusieurs membres ont suggéré qu'il serait peut-être judicieux d'utiliser les compétences d'académiciens pour publier sans tarder le fruit de leurs travaux ; c'est ainsi qu'ont été édités quatre fascicules hors programme : un deuxième ouvrage sur la poste ferroviaire de 1871 à 1914, un autre sur les bureaux de quartier de Paris pendant la période des étoiles, et deux volumes consacrés aux taxes : l'un sur les chiffres-taxe carrés, l'autre sur les chiffres-taxe au type Duval. Chacun de ces huit opuscules est encore disponible.

Indépendamment de ces activités de base, l'Académie se manifeste chaque fois que l'occasion se présente de faire connaître et progresser les connaissances philatéliques et d'encourager ceux qui œuvrent dans ce sens.

C'est ainsi qu'un Prix littéraire de l'Académie est attribué - s'il se trouve des postulants valables - à un ouvrage paru dans l'année écoulée sous la plume d'un auteur extérieur à l'Académie. La remise de ce prix se fait souvent à l'issue d'une "Journée de l'Académie", constituée par une série de courtes conférences prononcées au Musée de la Poste et ouverte au plus large public possible.

L'Académie organise également, tous les trois ou quatre ans, une exposition philatélique consacrée aux collections de ses membres ; certaines de ces expositions sont quelquefois faites en collaboration avec d'autres illustres organismes philatéliques français ou étrangers.

L'Académie de Philatélie a puissamment contribué à la création du Musée de la Poste. Dès sa constitution, des démarches ont été entreprises en vue de cette création, démarches longues qui n'ont pu aboutir que plusieurs années plus tard à force de persévérance.
Le Musée de la Poste est pour la philatélie d'une importance extrême : sa bibliothèque est une source de documentation exceptionnelle ; sans les ouvrages, les textes officiels, les archives qu'elle conserve, peu de choses seraient possibles.
L'Académie a également été à l'initiative de la Société des Amis du Musée, qui a vu le jour en 1946.

Quant aux expositions nationales et internationales, lieux de rencontre par excellence des philatélistes, elles constituent pour les membres de l'Académie un pôle d'attraction, où leur rôle se partage entre celui d'organisateur, de juré ou d'exposant.

Parmi les dix-huit français, vivants ou disparus, qui ont eu l'insigne honneur de signer le Roll of Distinguished Philatelists, tous sauf un ont fait partie de l'Académie de philatélie.

Enfin, depuis quelques années, les membres de l'Académie de philatélie ont largement participé à l'élaboration d'un dictionnaire des termes philatéliques qui a été mis à la disposition des lecteurs pour PhilexFrance 99."

 

Depuis la rédaction de ce texte, l’Académie ne se réunit plus au musée de La Poste mais y conserve son siège social et une partie de sa bibliothèque.Elle a fêté son 80e anniversaire en 2008 et Documents Philatéliques a dépassé ses 50 ans et son 200e numéro.
L’Académie a aussi :

  • ouvert son site Internet en février 2001 ;créé en mai 2001 deux nouveaux prix annuels : le Prix philatélique de l'Académie et le Prix Internet de l'Académie ;
  • organisé annuellement une séance publique depuis octobre 2002 ;
  • publié régulièrement de nouveaux ouvrages ; organisé depuis juin 2006 des réunions communes avec de prestigieuses associations philatéliques étrangères ;
  • organisé des Journées de l'Académie (cycle de conférences et exposition);
  • participé depuis 2008 au Salon du timbre avec un stand tenu par ses membres, une exposition et des conférences publiques.
  • participé officiellement à diverses manifestations philatéliques en France et à l’étranger.